Tour d'Europe - Européennes 2014

Le Tour d’Europe de la Souris Verte : étape France (Sud-Ouest)

Du 22 au 25 Mai 2014, les électeurs des 28 états membres de l’Union Européenne vont élire les 751 députés Européens au sein du Parlement Européen. Mais il se passe quoi au fait un peu partout en Europe ? Comment les jeunes militants voient-ils l’Europe, l’engagement politique et les enjeux politiques des élections ? On a posé la question à plusieurs militants, pour notre Tour d’Europe, et aujourd’hui c’est Adrien de France qui nous répond !

Ecosprinter / Souris Verte : Salut Adrien, ça va ? Qui es-tu ? D’où viens-tu ?

Adrien : Je m’appelle Adrien. Je suis né et j’habite à Montpellier, après avoir pas mal bourlingué en France et à l’étranger.

Ecosprinter / Souris Verte : Qu’est-ce qu’être Européen pour toi ?

Adrien : Être européen, pour moi, c’est avant tout quelque chose dont on n’a pas conscience tous les jours : c’est qu’avec n’importe quel-le autre Européen-ne qu’on va rencontrer, on va partager un mode de vie, de pensée, et une vision du monde qui vont nous rapprocher.

Ecosprinter / Souris Verte : Quelle est la situation dans ton Euro-région ? Qui sont les candidats ? Quelle est la dynamique ?

Adrien : Les candidats écolos sont José Bové et Catherine Grèze. Pour ce qui est des autres, la couverture médiatique de l’élection est telle que je ne les connais même pas. Idem pour la dynamique, c’est mou, on a le sentiment que personne ne s’y intéresse.

Ecosprinter / Souris Verte : Les élections européennes sont les élections les moins populaires. Pourtant, même avec des eurodéputés loin à Bruxelles et Strasbourg, les conséquences sur l’Europe sont visibles. As-tu des difficultés à parler d’Europe autour de toi ?

Adrien : Non, je me suis intéressé aux institutions européennes, je sais faire la différence entre « l’Europe » tant brocardée, « la Commission européenne présidée par Barroso » et « Le Parlement européen où la droite est majoritaire », qui eux ont des raisons d’être brocardés.

Ecosprinter / Souris Verte : Est-ce qu’il existe un projet intéressant /qui te tient à cœur qui a été mené durant le dernier mandat en Europe ?

Adrien : J’ai bien peur que non. Et je crois qu’au fond c’est ça qui pose problème : personne n’est aujourd’hui capable de susciter des coups de cœur avec de grands projets européens. Alors que si même Hollande a réussi à me faire rêver, c’est vraiment à la portée de n’importe qui ! 😉

Ecosprinter / Souris Verte : Demain, comment tu vois ton Europe ?

Adrien : Plus unie, plus proche des citoyens, plus écologique… mais j’ai hélas peur que le nouveau Parlement ne propose rien de tout ça.

__

Ces interviews « Tour d’Europe » font partie d’une série d’article publiés en commun avec l’Ecosprinter, le journal de la Fédération des Jeunes Verts Européens.

La Souris Verte

L'équipe de la rédaction se charge de vous proposer régulièrement de nouveaux articles.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *